Karine Bazinet, acupuncteure - L'ACUPUNCTURE
 -
           "Une douce aventure centrée sur l'authenticité"
 
 
 
Présentation de l'acupuncture
 
L'acupuncture fait partie de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) et est pratiquée depuis 5 000 ans.  Malgré les siècles, c'est une médecine qui est toujours d'actualité. Elle est d'ailleurs reconnue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 1997.
 
Son fonctionnement et son action  
 
La MTC présume l'existence d'une énergie vitale (Qi) qui circule dans tout le corps via un réseau de cannaux appelés méridiens. Si l'énergie y circule harmonieusement, il y a équilibre et santé. Cependant, si cette énergie est bloquée par des facteurs tels que : stress, émotions, traumatisme, mauvaise alimentation et hygiène de vie, changements climatiques, facteurs environnementaux, etc. On voit alors apparaître des problèmes de toutes sortes dont des problèmes : de sommeil, d'anxiété, digestifs, intestinaux, gynécologiques, musculo-squelettique, etc. Afin de rétablir l'homéostasie du corps, l'acupuncteur(e) insère de très fines aiguilles sur des points précis d'acupuncture localisés sur les méridiens.  C'est par la stimulatin de ces points, qui ont une action thérapeutique, que l'on peut régulariser l'organisme afin de permettre l'autoguérison. De plus, cette médecine prend en considération tous les aspects de l'individu et elle traite non seulement les symptômes mais également la source du problème.
 
Preuves scientifiques de l'acupuncture :
 
En 1997, le National Institutes of Healt (NIH) (Institut national de la santé) convoquait une conférence de consensus faite par des médecins et chercheurs.  C'est suite à cette conférence que l'on peut maintenant donner une explication scientique de l'acupuncture. 
 
Voici quelques explications scientifiques de l'acupuncture :
 
  • Action générale : a un effet homéostatique global principalement par voie de régulation neuro-hormono-physiologique.
  • Effet relaxant : causé par une diminution de l’activité sympathique par la sécrétion de sérotonine.
  • Traite les douleurs et troubles musculo-squelettique : une action analgésique est crée en augmentant les taux d’endorphines et de sérotonine.
  • Traite les spasmes musculaires : a un effet vasodilatateur et antispasmodique incontestable.
  • Traite les maladies inflammatoires (arthrite, tendinites) : en augmentant le cortisol.
  • Traite les troubles menstruels (irrégularité et douleurs).
  • Hypothyroïdie légère : à cause de son rôle de régulation hormonale.
  • Renforce le système immunitaire : en stimulant la production de gammaglobulines, favorisant une amélioration des processus anti-infectieux.
  • Traite les allergies : a un effet sérotoninergique, soulageant les allergies. (1)
 
 
acupuncture et douleurs
De plus, en 2005 des chercheurs allemands ont réussi, pour la première fois, à photographier les méridiens à l’aide d’une caméra thermographique à rayonnement infrarouge.  Selon eux, les images obtenues confirment l’existence des méridiens d’acupuncture et indique indiquent que les organismes vivants sont, en permanence, le siège d’une fine activité électronique. (2)
 
 
 
  1. Extrait de la brochure « Les premières preuves scientifiques de l’acupuncture ».  Créer par l’Association des acupuncteurs du Québec. http://www.fake.com 
  2. http://www.passeportsante.net/fr/actualites/nouvelles/fiche.aspx?doc=2005041501
 
 
1712, Bernadette-Laflamme                                                     514.774.0522
Chambly, Qc  J3L 4M6