-
 
Quand bébé tarde à venir...
 
Depuis plusieurs années, les femmes ainsi que les hommes ont de plus en plus recours à l'acupuncture afin d'augmenter leurs chances de conception naturelle ou assistée (insémination et in vitro) et réduire les risques de fausse couche.  Cette popularité est due à la publication de plusieurs études démontrant les bienfaits de l’acupuncture (1).
 
Les causes :
 
Plusieurs facteurs peuvent influencer la fertilité, notamment l’hygiène de vie : l’alimentation, l’absence d’exercice physique, l’alcool, la cigarette et la gestion du stress ont un impact direct sur notre capacité à concevoir.      
 
Comment l’acupuncture peut aider :
 
Cette approche holistique traite la personne dans sa totalité plutôt qu’un symptôme ou une maladie spécifique.  Ce faisant, l’acupuncture optimise ou rétablit l’équilibre énergétique dans l’ensemble du corps, donnant ainsi une santé et une fertilité optimale. De plus, cette approche peut être très efficace dans les cas d’infertilité inexpliquée (lorsque les tests médicaux ne montrent rien d'anormal).
 
Acupuncture et in vitro
 
Une importante étude allemande a démontré que l'acupuncture, combinée à la fertilisation in vitro, augmentait de façon significative les chances de réussite.  En effet, 42% de succès pour le groupe ayant eu recours à l’acupuncture, comparativement à 26 % dans le groupe n’ayant reçu aucun traitement d’acupuncture.  Cette étude démontre l’effet de l’acupuncture sur seulement 2 traitements donnés la même journée : soit 25 minutes avant et après le transfert de l’embryon. (2)
 
Les résultats peuvent être encore plus concluants s’ils sont faits sur une plus longue période, car l’acupuncture permet de:
 
  • Régulariser le cycle menstruel et le système hormonal ;
  • Traiter des problèmes tels que : fibromes, endométriose, syndrome des ovaires poly kystiques, aménorrhée ;
  • Améliorer la fonction ovarienne pour produire des ovules de meilleures qualités ;
  • Augmenter la circulation sanguine dans l’utérus et ainsi augmenter l’épaisseur de l’endomètre;
  • Augmenter l'efficacité de l'insémination artificielle, de la fécondation in vitro et en réduire le stress;
  • Augmenter la qualité, la quantité et la mobilité des spermatozoïdes.
 
Le traitement d’acupuncture
 
Comme le système reproducteur est complexe et que beaucoup de femmes désirent avoir un enfant après l’âge de 30 ans (alors que la fécondabilité est plus élevé début vingtaine), il faut attendre quelques cycles afin d’optimiser les résultats.  Eh oui ! Cela demande malheureusement temps et patience !
 
Si vous désirez combiner l’acupuncture avec des traitements d’insémination ou d’in vitro, je vous recommande de commencer les traitements d’acupuncture, de 1 à 3 mois avant le début des procédures afin de corriger certains déséquilibres et d’optimiser vos chances de réussites.  Bien que cela soit l’idéal, vous pouvez également avoir recours à l’acupuncture juste avant et après l’insémination ou le transfert d’embryon.
 
Si le problème est la qualité, quantité et mobilité des spermatozoïdes, il est préférable de commencer les traitements 3 mois avant les procédures, car la période de maturation des spermatozoïdes prend entre 70 et 90 jours.
 
 
1. -“Acupuncture on the day of embryo transfer significantly improves the reproductive outcome in infertile women: a prospective, randomized trial” Fertility and Sterility® 2006;xx:xxx (article in press)
   - “Influence of acupuncture stimulation on pregnancy rates for women undergoing embryo transfer” Fertility and Sterility® 2006; xx:xxx (article in press)
   -“Role of acupuncture in the treatment of female infertility” Fertility and Sterility® 2002;78
   -“Influence of acupuncture on the pregnancy rate in patients who undergo assisted reproduction therapy” Fertility and Sterility® 2002;77
   - “Acupuncture Treatment For Infertile Women Undergoing IntraCytoplasmic Sperm     injection” Medical Acupuncture 2000;12
   - “A Randomized Study Evaluating Acupuncture as an Adjunct to IVF” ASRM's Journal of Fertility and Sterility 2004;84
   - “A survey comparing TCM diagnosis, health status and medical diagnosis in women undergoing assisted reproduction” Acupuncture in medicine 2005;23(2):62-69.
   - “Acupuncture prior to and at embryo transfer in an assisted conception unit – a case series” Acupuncture in medicine 2006;24(1):23-28
 
 

1788, du Charretier                                                          514.774.0522
Chambly, Qc  J3L 0G5